Lancement du site L'Héritage des ponts et chaussées

18 octobre 2021

Le 20 octobre 2021, l’École des Ponts ParisTech et la Bibliothèque nationale de France lancent une nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale : L’Héritage des ponts et chaussées qui vient rejoindre la communauté "Gallica marque blanche", dispositif proposé par la Bibliothèque nationale de France qui permet de partager les savoir-faire et l’expertise technique de la BnF avec ses partenaires, afin de mieux valoriser leurs collections en ligne.

L’Héritage des ponts et chaussées est un outil de valorisation destiné à un large public qui aura ainsi accès à des collections d’archives, de dessins, d’imprimés et de photographies - sans équivalent en France - sur l’histoire de l’École et des ingénieurs des ponts et chaussées mais aussi sur la connaissance du génie civil, de l’aménagement et des transports depuis le XVIIIème siècle. L’Héritage des ponts et chaussées est par ailleurs enrichie de documents issus de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, qui compte à ce jour 8 millions de documents. Cette collaboration donne en outre l’opportunité de réunir, au sein d’une même bibliothèque numérique, les ressources de la BnF et l’École des Ponts ParisTech.

Plus de 15 000 documents de toutes natures à découvrir

Créée en 1747, l’École nationale des ponts et chaussées (École des Ponts ParisTech), est la plus ancienne école d’ingénieurs civils en France. Sa bibliothèque fut créée dès le XVIIIème siècle à partir des documents liés aux besoins de l’enseignement ou à ceux des ingénieurs. Depuis lors, elle conserve un patrimoine, comprenant à la fois de la documentation et du matériel spécialisés, et la production des élèves et des ingénieurs.

L’Héritage des ponts et chaussées reflète la richesse des collections patrimoniales de l’École, en présentant des documents tels que des journaux de missions (XIXème siècle) et des dessins des élèves ingénieurs (XVIIIèmeXIXème siècles); des photographies de grandes réalisations dans le domaine du génie civil, en France et l’étranger (travaux du métropolitain, phares, ponts, viaducs et construction des lignes de chemin de fer, etc.) ; un corpus de 400 manuels de cours anciens ; la revue des Annales des ponts et chaussées, séries technique et juridique ; les procès-verbaux des conseils de l’École (1804-1920) ; la collection des travaux de Charles-Joseph Minard, pionnier de la statistique graphique ; des documents manuscrits et imprimés remarquables...

La bibliothèque numérique propose également des ressources additionnelles (articles de synthèse, présentation de documents, informations biographiques sur les ingénieurs des ponts et chaussées), en français et en anglais. Pour accompagner les utilisateurs, L’Héritage des ponts et chaussées propose des outils de compréhension et d’aide à la recherche, comme des articles de synthèse pour mettre en contexte les documents, sur l’histoire du corps des ingénieurs des ponts et leur École, l’évolution des connaissances et de leurs pratiques, et donnent à voir certaines de leurs réalisations marquantes ; des guides de recherches complets pour donner accès aux ressources documentaires et orienter les recherches biographiques et thématiques ; une base de données biographiques des ingénieurs des ponts et chaussées ; des articles d’actualité sur les activités du pôle "patrimoine et archive" de la direction de la documentation de l’École des Ponts ParisTech, notamment sur les nouvelles acquisitions, ou des présentations mettant l’accent sur des documents spécifiques ; des grands formats sur des sujets tels que la construction du métropolitain ; ou encore la mise en valeur des importantes collections sur les phares et balises...

Cette plateforme se veut participative à destination des élèves, des professeurs, des ingénieurs, des chercheurs ou des amateurs du patrimoine, invités à partager leurs découvertes, leurs documents et leurs archives.
 

► Découvrir le site L'Héritage des ponts et chaussées